Technicien / Technicienne de forage

Alexandre, Technicien de forage depuis 7 ans : "Le travail sur les chantiers de forage est exigeant, mais il est passionnant de contribuer à des projets de grande envergure et d'apprendre constamment de nouvelles techniques."
Compétences techniques, Endurance physique, Sens de la sécurité, Travail en extérieur, Travail manuel
Efficace, Endurance physique, Esprit d'équipe, Réfléchi·e, Sens de la sécurité
Brevet


Le technicien ou la technicienne de forage joue un rôle crucial dans l'industrie pétrolière, gazière et minière. Il/elle est responsable de la préparation, de l'exécution et de la supervision des opérations de forage. Ce métier nécessite une excellente maîtrise technique, une grande rigueur et une bonne condition physique. Vous êtes en recherche d'orientation professionnelle ? Si vous aimez travailler avec des équipements sophistiqués et en plein air, ce métier pourrait bien vous convenir.

Missions principales

Le technicien de forage joue un rôle essentiel dans l'industrie de l'extraction des liquides et des gaz. Ses principales missions incluent :

Préparation du site de forage : Installation et configuration des équipements nécessaires au forage.

Opérations de forage : Exécution des opérations de forage selon les plans et les spécifications techniques.

Maintenance des équipements : Entretien et réparation des équipements de forage pour garantir leur bon fonctionnement.

Contrôle de la qualité : Surveillance des paramètres de forage et ajustement des opérations pour optimiser la performance et la sécurité.

Gestion des incidents : Réaction rapide et efficace aux problèmes techniques et incidents sur le site de forage.

Documentation et reporting : Enregistrement des données de forage et production de rapports pour le suivi des opérations.


Environnement de travail

Les techniciens de forage travaillent principalement sur les sites de forage, que ce soit sur terre ou en mer. Ils peuvent être exposés à des conditions météorologiques difficiles et doivent souvent travailler de longues heures.

Type d'entreprise : Entreprises de forage, compagnies pétrolières, sociétés minières.
Lieu de travail : Sites de forage terrestres et offshore.
Horaires de travail : Variables, souvent en rotations avec des périodes de travail intense suivies de périodes de repos.
Angela, Technicienne de forage : "J'apprécie la diversité des missions et les défis quotidiens. Le travail en équipe est essentiel, et c'est gratifiant de voir les résultats concrets de notre travail."

Formation Technicien / Technicienne de forage

Pour devenir technicien de forage, plusieurs parcours de formation sont possibles :

Niveau CAP :

CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières :
Niveau requis : Brevet
Niveau obtenu : CAP – RNCP Niveau 3
Types d'établissements : Lycées professionnels, CFA
Formation en alternance : Oui

Niveau Bac :

Bac Pro Maintenance des matériels, option travaux publics et manutention :
Niveau requis : Brevet
Niveau obtenu : BAC Professionnel
Types d'établissements : Lycées professionnels, CFA
Formation en alternance : Oui

Niveau Bac +2 :

BTS Géologie appliquée :
Niveau requis : BAC
Niveau obtenu : BTS
Types d'établissements : Lycées techniques, IUT
Formation en alternance : Oui

Formation Professionnelle :
Certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) : Certificat délivré par des organismes professionnels du secteur de la métallurgie.
Titre professionnel Technicien supérieur de maintenance industrielle : Formation dispensée par des centres de formation professionnelle pour adultes.


Pour exceller en tant que technicien de forage, il est essentiel de posséder les compétences suivantes :

Connaissances techniques en forage : Maîtrise des techniques et des équipements de forage.
Maintenance et réparation : Aptitude à effectuer la maintenance et les réparations des équipements.
Sens de la sécurité : Connaissance approfondie des normes de sécurité et des procédures d'urgence.
Précision et rigueur : Capacité à travailler avec précision pour assurer la qualité et la sécurité des opérations.
Esprit d'équipe : Capacité à collaborer efficacement avec d'autres professionnels sur le site de forage.
Adaptabilité et réactivité : Aptitude à s'adapter rapidement aux changements et à réagir efficacement aux imprévus.


Après plusieurs années d'expérience, un technicien de forage peut évoluer vers des postes de chef de chantier, de superviseur de site, ou de responsable de maintenance des équipements de forage.

Chef de chantier de forage : Supervision des opérations de forage à plus grande échelle.
Ingénieur de forage : Planification et gestion des projets de forage, avec des responsabilités accrues.
Consultant en forage : Conseils techniques et stratégiques pour les entreprises de forage.

Il ou elle peut également se spécialiser dans des domaines spécifiques tels que le forage pétrolier ou gazier, ou encore la gestion de projets de forage.


La rémunération d'un technicien de forage varie en fonction de l'expérience, de la localisation et de la taille de l'entreprise. En général :

Débutant : Entre 24 000 € et 28 000 € bruts annuels.
Confirmé : Entre 30 000 € et 40 000 € bruts annuels.
Expérimenté : Jusqu'à 50 000 € bruts annuels ou plus, en fonction des responsabilités et de la spécialisation.


Accrocheur / Accrocheuse

Chef d'équipe foreur / foreuse

Électricien / Électricienne de sonde en matériel de forage

Foreur / Foreuse

Foreur / Foreuse chef de poste

Foreur / Foreuse d'eau

Foreur / Foreuse gaz

Foreur / Foreuse pétrole

Homme / Femme de plancher

Ouvrier / Ouvrière de forage

Ouvrier / Ouvrière de plancher

Poseur / Poseuse de sonde

Puisatier / Puisatière

Technicien / Technicienne de forage

Technicien / Technicienne des boues

Technicien / Technicienne des fluides de forage