Professionnel d'Aide aux bénéficiaires d'une mesure de protection juridique

Hubert, professionnel de la protection juridique : "Ce métier demande beaucoup de rigueur et d'empathie. Les journées sont variées et chaque dossier est unique, ce qui rend le travail passionnant."
Aide, Aspects juridiques, Gestion et administration, Relation client
Capacité d'écoute, Communication efficace, Empathie et écoute, Organisation, Rigueur et précision, Travail en équipe
BAC Général


Le professionnel d'aide aux bénéficiaires d'une mesure de protection juridique, souvent appelé mandataire judiciaire à la protection des majeurs (MJPM), intervient auprès des personnes vulnérables, incapables de défendre leurs intérêts en raison d'une altération de leurs facultés mentales ou physiques. Ce professionnel est chargé de protéger les intérêts personnels et/ou patrimoniaux de ces individus, en veillant à leur bien-être et à la gestion de leurs biens.
Vous êtes en recherche d'orientation professionnelle ? Si vous aimez accompagner et protéger les personnes vulnérables, ce métier pourrait vous correspondre.

Missions principales

Évaluation des besoins : Analyser la situation personnelle et patrimoniale des bénéficiaires pour déterminer les actions à mettre en place.

Gestion administrative et financière : Administrer les biens des bénéficiaires, gérer leurs comptes bancaires, payer leurs factures et veiller à la bonne gestion de leur patrimoine.

Protection des droits : Assurer la protection des droits des personnes sous tutelle ou curatelle, veiller à leur bien-être et s'assurer qu'elles bénéficient des soins et de l'accompagnement nécessaires.

Relation avec les parties prenantes : Collaborer avec les familles, les professionnels de santé, les services sociaux et les autorités judiciaires pour coordonner l'accompagnement des bénéficiaires.

Rédaction de rapports : Rédiger des rapports réguliers pour les autorités judiciaires sur la situation des bénéficiaires, les actions entreprises et les résultats obtenus.

Sensibilisation et information : Informer et sensibiliser les bénéficiaires et leurs familles sur leurs droits et les dispositifs de protection disponibles.

Environnement de travail

Les conditions de travail peuvent être exigeantes, avec des situations émotionnellement difficiles et des responsabilités importantes.

Type d'entreprise : Associations, services tutélaires, organismes de protection juridique, administrations publiques.

Lieu de travail : Bureaux, déplacements fréquents chez les bénéficiaires, tribunaux.

Horaires de travail : Variables, avec des situations d'urgence pouvant nécessiter des interventions en dehors des heures de bureau.
Hélène, mandataire judiciaire depuis 5 ans : "Travailler avec des personnes vulnérables est très enrichissant. Chaque jour, je sais que j'apporte une aide concrète et indispensable."

Formation Professionnel d'Aide aux bénéficiaires d'une mesure de protection juridique

Pour devenir professionnel d'aide aux bénéficiaires d'une mesure de protection juridique, plusieurs parcours de formation sont possibles :

Niveau Bac+2 :

Diplôme Universitaire de Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs (DU MJPM) : Formation spécialisée pour acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de ce métier.
Niveau requis : Bac
Niveau obtenu : DU (BAC+2)
Types d'établissements : Universités, instituts de formation
Formation en alternance : Possible

Niveau Bac+3 :

Licence de Droit : Formation générale en droit offrant une base solide pour la spécialisation en protection juridique des majeurs.
Niveau requis : Bac
Niveau obtenu : Licence (BAC+3)
Types d'établissements : Universités
Formation en alternance : Possible

Niveau Bac+5 :

Master en Droit de la Protection Sociale et Juridique : Spécialisation en protection juridique et sociale des personnes vulnérables.
Niveau requis : Licence (BAC+3)
Niveau obtenu : Master (BAC+5)
Types d'établissements : Universités
Formation en alternance : Possible


Connaissance juridique : Maîtrise des dispositifs de protection juridique des majeurs et des procédures judiciaires.

Gestion financière : Compétences en gestion administrative et financière pour administrer les biens des bénéficiaires.

Empathie et patience : Capacité à comprendre les besoins et les émotions des personnes vulnérables, faire preuve de patience et de bienveillance.

Rigueur et organisation : Aptitude à organiser et prioriser les tâches, assurer un suivi rigoureux des dossiers.

Communication : Excellentes compétences en communication pour dialoguer avec les bénéficiaires, leurs familles et les partenaires.

Travail en équipe : Capacité à travailler en collaboration avec différents professionnels et institutions


Avec de l'expérience, un professionnel d'aide aux bénéficiaires d'une mesure de protection juridique peut évoluer vers des postes de direction au sein d'associations ou de services tutélaires. Il est également possible de se spécialiser davantage, par exemple en devenant expert judiciaire en protection des majeurs ou en consultant spécialisé dans les dispositifs de protection juridique.

Directeur de service tutélaire : Gestion et supervision des équipes et des dispositifs de protection.
Expert judiciaire : Spécialisation dans l'évaluation des situations de vulnérabilité et la protection juridique.
Consultant en protection juridique : Conseil et accompagnement des structures et des familles dans la mise en place de dispositifs de protection.


Débutant : Environ 1 800 à 2 200 € brut par mois.
Moyen : Entre 2 200 et 3 000 € brut par mois.
Confirmé : Jusqu'à 4 000 € brut par mois et plus, selon l'expérience et la structure employeuse.


Délégué / Déléguée à la protection des personnes et de leurs biens

Délégué / Déléguée à la tutelle

Délégué / Déléguée à la tutelle aux majeurs protégés

Délégué / Déléguée à la tutelle aux prestations familiales et sociales

Délégué / Déléguée à la tutelle aux prestations sociales

Gérant / Gérante de tutelle

Mandataire judiciaire à la protection des majeurs

Tuteur / Tutrice aux majeurs protégés

Tuteur / Tutrice aux prestations sociales

Tuteur curateur / Tutrice curatrice